Cent dix sept sujets rwandais se sont rendus pour leur rapatriement au Rwanda, parmi lesquels 21 combattants FDLR. Ils sont regroupés à Kigulube à 75 kilomètres de Shabunda centre et Nzovu (200 kilomètres). Selon l’administrateur du territoire de Shabunda, ces combattants FDLR ont remis leurs armes aux autorités militaires chargées des opérations Kimia II dans ces milieux. Ils ont expliqué à la société civile locale qu’ils sont empêchés par leurs autorités de retourner volontairement au Rwanda, indique un membre de cette société civile. Selon l’autorité territoriale, ces Rwandais se trouvent dans des familles d’accueil en attendant leur rapatriement. La sensibilisation au retour volontaire des FDLR et leurs familles continue dans ce territoire, a précisé l’administrateur de Shabunda

Source : okapi