Un soldat FARDC a été tué par des patrouilleurs de la police militaire, dans la nuit de lundi à Mardi à Mudja. Nous sommes à une dizaine de kilomètre de Goma, dans le territoire de Nyiragongo. Les patrouilleurs ont réagis à l’appel au secours des habitants qui étaient tracassés par le soldat tué accompagné d’un de ses collègues

C’est en voulant s’échapper que la police militaire a ouvert le feu sur les 2 fugitifs. L’un d’eux, atteint par une balle, en est mort. Son compagnon qui a été rattrapé dans sa course par des patrouilleurs est actuellement aux arrêts, indique la même source.

Source : Okapi/kinshasa