UnikinToujours pas de reprise de cours à la faculté de polytechnique de l’université de Kinshasa. Contrairement au communiqué annonçant cette reprise lundi, c’est plutôt les pneus en feu et autres barricades qui ont caractérisé les journées de lundi et mardi dans cette université. La tension est restée vive dans cette faculté

Venus nombreux aux rendez vous, les étudiants ont continué leurs manifestations en brûlant des pneus et en barricadant toutes les entrées de la faculté. Cela, en dépit de l’annonce de la reprise de cours faite lundi à l’issu d’une rencontre entre le ministre de l’Enseignement supérieur et le comité de gestion de la faculté. Les étudiants exigent des garanties, quant aux frais de suppléance pour les cours qui étaient jadis dispensés par les professeurs belges, cours qui, depuis la rupture de la coopération belge en 1990 manquent des titulaires. Et que les rares professeurs locaux qui essayent de les dispenser restent sans motivation quelconque.
Rappelons que cette situation paralyse le fonctionnement de cette faculté, à tel enseigne que plus de 3 promotions des finalistes attendent pour terminer le programme. Et aussi la reprise effective de l’année académique 2008-2009 qui traîne depuis le mois de novembre dernier.
Du coté du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire ont précise plutôt que toutes les dispositions sont prise pour en finir avec cette situation. Mais les étudiants ne l'entendent pas de cette oreille.

Source : Okapi