prisonDeux contrefacteurs ont été arrêtés, lundi soir au chef-lieu du Kasaï oriental, par des éléments de la sécurité de la Monuc et remis à la Police nationale congolaise, PNC. La Police d'investigation criminelle annonce le début de l'instruction de ce dossier. La contrefaçon des billets de dollars américains est devenue fréquente dans cette ville

Les victimes avaient remis un montant de 500 USD et attendaient de recevoir une somme de plus de 90 000 USD. Cette fois, le coup a été déjoué à cause de la cupidité du malfrat qui a eu le courage de donner rendez vous à ses victimes devant le quartier général de la Monuc/Mbuji-Mayi, prétextant qu’il allait y récupérer les fonds. L’information a été très vite livrée aux services de sécurité de la mission onusienne, qui ont exigé la présence sur le lieu du collaborateur du malfrat. C'est à cet instant précis que ces services ont mis la main sur les deux personnes et les ont remis à la PNC.

Le commandant de la Police d’investigation criminelle (Pic), le colonel Fariala se félicite de ce coup de filet. Il a déclaré que l’instruction a commencé ce mercredi 26 août 2009, dans la matiné, au siège de cette unité de la PNC.

La ville de Mbuji-Mayi connaît une recrudescence du phénomène des contrefacteurs des billets de dollars américains. Plusieurs personnes déjà se sont fait subtiliser ainsi toutes leurs économies. Le scénario est le même : les victimes remettent aux escrocs une somme d'argent et s'attendent en retour a un montant multiplié par 10. Ce fut le cas d' un Libanais, commerçant de la place, qui avait mis un terme à sa vie après avoir perdu 60 000 USD dans les mains des escrocs, il y a juste deux mois. De même, une femme s'est fait escroquer 2.500 USD dans les conditions similaires.

Source : Okapi