fardc_photosLe groupement de Kamanyola, dans le territoire de Walungu, au nord d'Uvira dans le Sud Kivu, a été secoué le mercredi après midi par des détonations à l'arme lourde et légères. Un groupe de soldats de la 33e brigade, déployée dans le cadre de l'opération Kimia II, s’étaient mis à tirer plusieurs coups de feu en l'air. Selon des sources proches du commandement de cette brigade, ces militaires réclament quatre mois d'arriérés de salaires. D’après la Monuc, ces soldats FARDC en colère ont tiré en direction d'un officier casques bleus pakistanais, alors que ce dernier tentait de plaider en faveur d'un libre passage d'un convoi humanitaire bloqué sur la route Ngomo par des manifestants. Le commandant des opérations militaires Kimia II se dit consterné par un tel comportement de la part des militaires. Il dit avoir dépêché un émissaire pour rencontrer les mutins

Source : okapi