ferryPlus de 600 Congolais de la RDC jugés en situation irrégulière ont été expulsés de Brazzaville. Le maire de la capitale de la République du Congo a traversé jeudi le Pool Malebo dans une visite éclaire à Kinshasa, pour fournir des explications sur cette opération. Il a reconnu le dérapage et rassure ses « frères » de Kinshasa

Hugues Ngouelondele et son homologue de Kinshasa, André Kimbuta, ont tenu un point de presse conjoint à ce propos à l’ Hôtel de ville. Le maire de Brazzaville a d’abord déploré le dérapage observé dans le contrôle de dossiers des étrangers depuis le 21 août 2009. Une opération décrétée par la police brazzavilloise dont sont victimes les Congolais de Kinshasa. Il a toutefois donné des assurances : «Il y a eu contrôle ? Oui. Il y a eu expulsion ? Oui. Il y a eu dérapage ?Certainement. Mais je viens ici pour rassurer nos parents de Kinshasa et de la RDC que nous ne pouvons jamais nous attaquer à nos frères de Kinshasa. Le Premier ministre a demandé aux autorités de la police et de la sécurité de surseoir cette opération pour que désormais, la consultation soit plus élargie, que les choses se fassent correctement et dans le respect des uns et des autres. Donc, je viens ici pour vous dire que cette opération est arrêtée. »

Source : Okapi