pncLe sieur Patrick Masudi opérant sous le pseudonyme de Kabila Junior vient d’être appréhendé par les forces de l’ordre pour escroquerie des paisibles citoyens. L’incriminé s’est levé de mauvais pied en touchant cette fois-ci au nom de la Première Dame de la RDC, Maman Olive Lembe Kabila. En effet, voulant percevoir indûment une somme de quarante cinq mille dollars américains (45.000$) des mains d’un Evêque Catholique venu du Vatican pour un traité à caractère social et humanitaire en RDC, auprès de la 1ère Dame Maman Olive Lembe Kabila, l’infortuné Patrick Masudi était alors à son tout dernier forfait sans le savoir. Cet incivique s’est positionné comme facilitateur des démarches qui ont abouti à l’audience accordée par la 1ère Dame de la Rdc à cette délégation alors que ce n’était pas le cas. C’est ainsi que 1e lundi 24 Août 2009, sous le coup de 13h05’, cet escroc de grande renommée s’est fait prendre dans le piège de la Police Militaire des Fardc tendue à l’Hôtel Invest de la Rtnc grâce à un plan opérationnel conçu par un Officier Journaliste des Fardc. Cet escroc avec sa bande de faux militaires opèrent depuis plusieurs années à Kinshasa, la Capitale, en sapant l’honneur de la famille Présidentielle par le trafic d’influence, l’escroquerie et de nombreux outrages envers plusieurs autorités du pays. Leur objectif est donc de dévoyer l’opération « Tolérance zéro » devenue le maître mot des Congolais, sur l’initiative du Chef de l’Etat Président de la République, Joseph KABILA. Comme l’on peut bien s’en rendre compte, il va de soi que tout Congolais, en ce temps qui court, dénonce les virus des maffieux à tous les niveaux, car personne n’est au-dessus de la loi, comme ne cesse de le répéter le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux Luzolo Bambi. Si, à lui seul, l’escroc Patrick encaissait 45.000USD par individu en vue de faciliter une quelconque rencontre avec la 1ère Dame de la Rdc, pour dix personnes, il aura facilement 450.000USD dans ses poches sans moindre peine, a estimé un Haut Magistrat, M. Pungwe, Président à la Cour Suprême de Justice. Coup de chapeau donc aux hommes du commandant Zelwa Katanga. Sans nul doute, le Ministère de l’Intérieur que dirige Célestin Mbuyu, a du pain sur la planche pour éradiquer l’impunité qui sévit en Rdc. Présentement, Patrick Masudi dit « Kabila Junior » est entre les mains de la Police Nationale Congolaise où les enquêtes se poursuivent pour démanteler tout son réseau.

Source : la Prosperité/Kinshasa