carte_kIVULe calme est revenu mardi matin à Nyamilima, après les manifestations organisées lundi par les habitants de cette cité située à plus de 100 kilomètres au nord-ouest de Goma, rapporte radiokapi.net. La population exigeait le départ sans délai du Colonel Jaguar de la 131è brigade. Les autorités locales qui confirment cette information ajoutent que le colonel Jaguar a quitté Nyamilima lundi soir. Les mêmes autorités précisent que toutes les activités socio éconnomiques ont repris dans la cité de Nyamilima. Une commission d’enquête a été mise sur pied pour dénicher les militaires impliqués dans les actes de viols et pillages pour lesquels ils sont accusés.

Source : Okapi /kinshasa