MoiseA la suite de l'arrestation suivie du transfert à Kinshasa du ministre provincial des mines et affaires foncières, le gouverneur du Katanga donne de la voix et condamne les méthodes de travail des services de renseignement. Moise Katumbi s'est exprimé vendredi matin à Lubumbashi sur cette affaire après avoir reçu Juvenal Kitungwa,le ministre incriminé, à son retour de la capitale congolaise

Le ministre provincial des Mines et Affaires foncières du Katanga a regagné Lubumbashi jeudi, en provenance de Kinshasa où il a été transféré après son interpellation par l’Agence nationale des renseignements (ANR).
Selon le ministre provincial des Mines et Affaires foncières du Katanga, après avoir été entendu par le procureur général de la République et après confrontation avec le policier qui s'était déclaré victime des coups et blessures de sa part, le procureur général l'a autorisé de regagner Lubumbashi. Juvénal Kitungwa a déclaré attendre la suite de son affaire.

Au lendemain de son retour à Lubumbashi, Juvénal Kitungwa a été reçu par le gouverneur de province. Moïse Katumbi a condamné à cette occasion les méthodes qu'il qualifie d'enlèvement utilisées par les services de renseignement lors de l'arrestation du ministre provincial. Moïse Katumbi a indiqué que ce dernier ira en justice contre tous ceux qui avaient été impliqués dans cet enlèvement.
Pour rappel, le ministre provincial des Mines et Affaires foncières du Katanga a été transféré le vendredi 11 septembre au parquet général de la République à Kinshasa. Juvénal Kitungwa, a été arrêté la veille par l'ANR puis transféré au parquet général où il a été accusé des coups et blessures à l’endroit d’un policier.