CEIAprès la décision de la Cour suprême de justice d’invalider le mandat du gouverneur José Makala de la province de l’Equateur, la Commission électorale indépendante (CEI) attend d’être notifiée avant de rendre public le calendrier du processus électoral de son remplacement

Le budget de ce processus électoral est déjà élaboré et soumis par la Commission électorale indépendante au gouvernement, a révélé Dieudonné Mirimo, rapporteur de cette institution. Il est de 43 000 USD. « Nous espérons que les moyens vont être rendus disponibles pour nous permettre d’organiser ce scrutin », a-t-il déclaré. Et selon la sources, les différentes étapes de ce processus sont, le dépôt des candidatures, l’examen des dossiers, la publication de la liste provisoire des candidats, le traitement des contentieux, la publication de la liste définitive des candidats et le scrutin proprement dit par les députés provinciaux. « Il faut compter entre 40 et 45 jours pour que le nouveau gouverneur [et le nouveau vice gouverneur] puissent entrer en fonction », a précisé Dieudonné Mirimo.