ManifestationLes ouvriers congolais de la société « Rakeen Congo » chargée dans la construction des buildings de haut standing, non loin de la gare centrale dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, observent depuis mercredi dernier un arrêt de travail pour protester contre la discrimination salariale dont ils sont victimes, ont-ils confié lundi à l’ACP.

Les ouvriers reprochent à l’employeur de leur accorder injustement un salaire journalier de cinq dollars US (5) contre cinquante dollars US (50) à leurs collègues syriens et cent dollars US (100 ) aux Indiens. Ils ont conditionné la reprise de travail à l’acceptation par l’employeur la majoration de leur salaire journalier à trente dollars US (30).

Pour sa part, le représentant de l’employeur, le directeur du projet et chef de chantier, M. Michel a pris acte des revendications des travailleurs et les a exhortés de constituer une délégation devant le rencontrer pour examiner ensemble les doléances. Il a souligné que dans l’avenir le salaire de chaque travailleur sera augmenté selon le rendement de chaque personne.

source : acp