fardc_photosDes violents combats ont éclaté très tôt dimanche matin entre les FARDC et les FDLR à Nyamilima, dans le territoire de Rutshuru, à près de 100 kilomètres au nord de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Selon des sources locales, ces combats auraient fait des morts de part et d’autre

Des sources policières indiquent que ce sont les FDLR qui ont pris l’initiative de l’attaque. Les assaillants étaient venus des collines et auraient brûle le camp des soldats FARDC. Les combats ont duré une heure. Du côté FARDC, les sources parlent de trois soldats ainsi que de quatre épouses des militaires blessés au cours des combats. Le commandant FARDC dans ce secteur n’a pas donné de bilan en terme de pertes en vies humaines. D’autres sources locales témoignent de la présence de plusieurs blessés militaires à l’hôpital général de Nyamilima.


Une forte panique a régné dans le village, mais les habitants n’ont pas abandonné leurs habitations. Ils se sont regroupés à différents endroits pour observer l’évolution de la situation. Toute la journée de ce dimanche, les activités sont restées paralysées à Nyamilima. Certaines sources font part de l’arrivée ce même dimanche dans la matinée, du renfort côté FARDC.