futa_andre_philippeLe gouvernement congolais vient de perdre un de ses membres, en la personne du ministre de l’Economie André Philippe Futa, décédé de suite d’une crise cardiaque à Paris. Selon un membre de son cabinet, le ministre revenait de Venezuela, où il a représenté le chef de l’Etat à une conférence

En escale à Paris, sur le chemin de retour à Kinshasa, il a été trouvé mort dans sa chambre d’hôtel dans la capitale Française. Information donnée par l’ambassadeur de la RDC sur place. Les précisions sur les circonstances de temps de son décès ne sont pas encore fournies.

Le président national du parti national de l’unité (PANU), un parti congolais et coordonnateur de l'Alliance pour la Majorité Présidentielle (AMP), a entamé ses études primaires à Miabi avant de les poursuivre à l’École des Père Scheut à Mérode, toujours au Kasaï oriental. En 1966, il termine ses études secondaires à l’Institut Saint François Xavier et entre à l’Université officielle du Congo, l’actuelle Université de Lubumbashi, où il termine avec distinction les études des sciences agronomiques.
Après un court passage à la Compagnie des Grands élevages de Katongola de Kamina en qualité de chef de secteur, il devient assistant à l’Université nationale du Zaïre en 1972. Deux ans plus tard, il quitte le pays avec toute sa famille pour se rendre aux Etats-Unis d’Amérique où il intègre l’Université de Floride. En 1976, il décroche son diplôme de maitrise en économie des ressources naturelles.
En 1980, la famille s'installe à Abidjan, Côte d'Ivoire, où Futa rentre à la Banque africaine de développement (BAD) au sein de laquelle il gravira les échelons. En 1997, il sera détaché à l’International Center for Insect Physionomy and Ecology (ICIPE) comme Directeur. Deux ans plus tard, il retourne à la BAD en tant que directeur de l'Afrique de l'Est au bureau régional d'Addis-Abeba en Éthiopie.
En avril 2001, André Philippe Futa revient à Kinshasa entre au gouvernement en tant que ministre de l’Agriculture, Pêche et Élevage. Le président Joseph Kabila lui renouvellera sa confiance en le nommant au ministère de l’Économie en novembre 2002. Plus tard, il sera nommé au poste de ministre des Finances en remplacement de Modeste Mutombo Kyamakosa. En 2004, il est élu président du Conseil des gouverneurs de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Après avoir servi honorablement à ce poste, Futa quittera le ministère des Finances et ce consacrera aux activités de son parti, le Parti de l'Alliance Nationale pour l'Unité (PANU), auquel il sera élu président national le 6 mars 2006 lors du premier congrès du parti.
En janvier 2007, il se fait élire Sénateur de la Province du Kasaï Oriental. Futa est rappelé au gouvernement le 25 novembre 2007 en tant que Ministre de l’Économie nationale et du Commerce, suite au remaniement ministériel du gouvernement Gizenga.
André-Philippe Futa Mudiumbula Tshitumbu Tshipadi est né le 26 août à Miabi au Kasaï oriental en 1946. Il laisse une veuve et dix enfants.

source : Okapi