Emoi en RDC à la suite de la nouvelle inattendue de la mort à Paris du ministre de l’Economie nationale André Philippe Futa qui faisait escale dans la capitale sur le chemin de retour au pays après une mission au Venezuela où il venait de représenter le président de la République

 

futaDécès inopiné à Paris du ministre de l’Economie nationale André Philippe Futa. Le gouvernement congolais vient de perdre ainsi un de ses membres. Le regretté a succombé des suites d’une crise cardiaque, a indiqué un collaborateur de son cabinet qui a signalé que le ministre revenait de Venezuela, où il a représenté le chef de l’Etat à une conférence. Dans la capitale française le ministre Futa était en escale sur le chemin de retour à Kinshasa. Il a été trouvé mort dans sa chambre d’hôtel, selon l’information donnée sur place par l’ambassadeur de la RDC en France.

Le décès survenu ce jeudi 1er octobre du ministre de l’Economie et du Commerce extérieur est dû à une attaque cardiaque, selon des proches de la famille. Agé de 63 ans, Futa ou précisément Nfuta est né à Miabi dans la province du Kasai Oriental. Docteur en économie, il a accompli l’essentiel de sa carrière à la BAD (Banque africaine de développement) avant d’entamer une carrière politique.