18_KinshasaPlusieurs documents administratifs de la ville de Kinshasa renseignent que l'avenue des Huileries qui sépare les communes de Kinshasa et de Lingwala subira, comme la plupart des axes routiers de la capitale congolaise, de profondes modifications.

 

 

 

Un document de l'Office de voirie et drainage (OVD), précise que les travaux qui concerneront l'avenue des Huileries lui permettrant d'être ainsi réhabilité sinon modernisée. Il s'agira notamment de la pose de feu de signalisation, marquage de bande de circulation et marquage zébré de la traversée, pose de panneaux de signalisation.

 

Les travaux consisteront également en la construction et au curage des caniveaux ainsi qu'en la suppression de la berne centrale qui part de l'intercession de l'avenue des Huileries avec l'avenue de l'Hôpital jusqu'aux abord de l'avenue Kabinda qui mène à la maison de la Radio télévision congolaise (RTNC). Il va s'agir de l'imbrication des différentes couches de macadam, l'aménagement des aires de stationnement ainsi que plusieurs autres modifications telles que l'élargissement de la chaussée.

 

Les travaux réhabilitation et de modernisation de l'avenue des Huileries se feront en trois temps, soit du tronçon boulevard du 30 Juin à l'avenue de l'hôpital, de l'avenue de l'Hôpital à l'avenue Kabinda et enfin de là à la hauteur de l'avenue Victoire.

 

Selon le document de l'Office de voirie et drainage, la réalisation des travaux de réhabilitation et de modernisation de l'avenue des Huileries mobiliserait une enveloppe financière estimé à plus de 6,5 millions de dollars américains.

 

" Nous avons reçu dernièrement un document du ministère provincial du Plan qui nous demandait de déguerpir avant 72 heures pour que les travaux de réhabilitation et de modernisation commencent. Mais après que le patron ait demandé plus d'information, il m'a signifié que le projet est pour 2016 ", a déclaré Denis Malutama, un des agents de Compodor, un cybercafé situé sur l'intercession des avenues Huileries et Kabinda.

 

Selon le témoignage de M. Denis, après que le patron de l'espace abritant le cybercafé s'est informé sur le sujet, ses interlocuteurs qui seraient des officiels lui auraient dit que le projet de réhabilitation de l'avenue des huileries est programmé pour 2016.

 

Après que l'Asbl Compodor ait enlevé son matériel depuis plusieurs semaines, l'association procède désormais à la réinstallation du matériel qui, selon les agents, prend beaucoup de temps.

 

Tout de même, beaucoup d'observateurs avancent que la décision du gouvernement provincial concerne la réhabilitation et la modernisation de l'avenue des Huileries est un fait qui montre indubitablement que la province de Kinshasa ainsi que la plupart des gouvernements provinciaux procèdent par tâtons.

source : l'observateur