Station_essenceLe carburant s’est fait rare tout le le week-end. D’ordinaire, un tel constat est annonciateur de l’augmentation du prix à la pompe. Déjà, le prix se négocie actuellement autour de 830 francs congolais le litre d’essence et 825 franc congolais le gazoil.

En cas d’augmentation du prix à la pompe ce lundi 19 octobre, ce serait la conséquence de la décision gouvernemntale de ne plus prendre en charge la fiscalité des produits pétroliers importés. Le ministre du Budget «Le gouvernement abandonnera progressivement la prise en charge de la fiscalité sur les produits pétroliers importés». Par ailleurs, l’instabilité du taux de change n’est pas de nature à assurer une structure durable des prix de carburant.

Dans les tout prochains jours, particulièrement lors de l’application du budget de l’exercice 2010, le litre d’essence va dépasser le seuil fatidique de 1,25 Usd. Les Congolais, qui sont habitués à acheter le carburant à moins d’un dollar américain, devront faire avec la nouvelle réalité. Ce ne sera pas facile sur le plan social. Pour vu que ces efforts soient couronnés par l’amélioration des conditions de vie des Congolais.

Source : le Potentiel/Kinshasa