La décision a été prise par la conférence des présidents au cours de sa réunion lundi au parlement. Motif : permettre aux commissions parlementaires d’accélérer leurs travaux, selon une source proche du bureau de l’Assemblée nationale. Il s’agit notamment de la commission économie et finances qui travaille sur le budget ainsi que de la commission défense et sécurité qui, elle, se penche sur le projet de loi de la réforme de l’armée. Pour rappel, la plénière de vendredi dernier avait avorté, faute de quorum. Selon notre source, un point de presse sera animé ce mardi par le président de l’Assemblée nationale, à ce sujet

Source /okapi