ErosionLe gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, a lancé lundi les travaux de la lutte antiérosive au quartier Mama Mobutu, la commune de Mont Ngafula. Plus de 4.500.000$ US sont disponibles pour exécuter ces travaux. Des travaux réalisés par l’entreprise chinoise Zheng wei technique cooperation (ZWTC) et financés sur fonds propres du gouvernement de la RDC

       

La durée prévue des travaux est de 6 mois, a déclaré l’administrateur délégué général de l’Office des voiries et drainages, OVD, Victor Tumba Tshikela. D’après lui, le premier mois sera consacré aux travaux de sauvegarde en vue de stopper la progression des érosions. Les cinq autres mois seront consacrés d’abord à la gestion des eaux pour contrer les éboulements, ensuite à la construction des trois glissières et de leur jonction pour ramener l’eau jusqu’a l’exécutoire. Des arbres et de la pelouse seront plantés pour la protection de ce site.
Sur le terrain déjà, les engins d’exécution des travaux sont visibles. Ces engins sont constitués essentiellement des véhicules de transport des caillasses ainsi que de remblayage. Ils sont déjà à pied d’œuvre avec une main d’œuvre locale.
Le chargé de projet de l’entreprise ZWTC se dit déterminé à mener à bon port cette lutte antiérosive dans cette partie de la capitale congolaise. Par ailleurs, il a rassuré que ces travaux vont se dérouler dans le délai prévu.

Source /okapi