MicroLe journaliste Serge Kabongo, présentateur de l'émission "le kiosque" à la télévision canal Congo, CCTV, et secrétaire de rédaction à la radio Liberté Kinshasa, affirme avoir reçu des menaces de mort au téléphone le week-end dernier

       

Serge Kabongo affirme avoir reçu le message téléphonique écrit (SMS), samedi matin. L’auteur inconnu de ce message a annoncé à Serge Kabongo qu’il va mourir le 31 décembre 2009. Sur un ton ironique, le message lui enjoignait de bien faire son nouveau travail, sinon l’auteur du message allait le lui apprendre. Allusion faite à l’émission « le kiosque » qui convie les journalistes à discuter sur l’actualité de la semaine. L’auteur du message a aussi indiqué à Serge Kabongo qu’il n'avait qu'une alternative : quitter la RDC avant le 31 décembre 2009 ou mourir. Quelques minutes après, le même numéro téléphonique a envoyé deux autres messages. Dans ceux-ci, l'auteur a réitéré la menace dans les mêmes termes que le premier message. Cette fois là, on lui recommandait de rédiger son testament et d’annoncer à sa famille sa mort projetée. Le journaliste a appelé le numéro téléphonique d’où provenaient les SMS. L’auteur des SMS n’a pas décroché son téléphone. Il a plutôt envoyé un quatrième SMS dans lequel il affirmait ne jamais recevoir des appels inconnus.
L’ONG de défense de la liberté de la presse « Journaliste en danger », Jed, affirme avoir été contacté par l’intéressé. Les investigations se poursuivent pour savoir si ces menaces de mort sont liées à sa profession en tant que journaliste ou pas, a déclaré à radiookapi.net un responsable de Jed.

source : okapi/kinshasa