Police_LuoziLa police nationale congolaise (PNC) a repris, dans la nuit de samedi à dimanche, la localité de Dongo dans le territoire de Kungu à l’Equateur. Celle-ci était passée sous contrôle des jeunes gens du clan Enyele, il y a plus d’une semaine, après les affrontements avec les forces de l’ordre. C’est ce qu’a annoncé, dimanche, l’inspection générale de la PNC

       

Le porte-parole de l’inspecteur général de la PNC, le major Lole, a confirmé la reprise du contrôle de la localité de Dongo par la police : « Les éléments de la Police d’intervention rapide (Pir), qui étaient dépêchés à partir de Kinshasa, ont bel et bien pris contrôle de la localité de Dongo, depuis samedi aux environs de 23 heures (locales). Et donc, Dongo est sous contrôle des forces de l’ordre», a déclaré le major Lole. Il a par ailleurs invité la population locale qui avait fui les atrocités à pouvoir regagner ses habitations pour vaquer à ses occupations quotidiennes

Mais, dans quelles conditions cette reprise s’est opérée, facilement ou après affrontements ? «Dans une telle opération, on ne peut pas dire que les choses se sont passées facilement. Mais, la sécurité ne rime pas avec la publicité. Parce que la police nationale, au-delà du rétablissement et du maintien de l’ordre public, doit continuer à entreprendre ses enquêtes pour identifier et arrêter, si possible, les fauteurs des troubles et établir des responsabilités pour qu’ils répondent des actes qu’ils ont commis dans ce secteur», a répondu le porte-parole de l’inspecteur général de la PNC.

Source : Okapi/kinshasa