Le camp de regroupement des ex-combattants de Wamaza, à 300 kilomètres de Kindu dans le sud du Maniema doit fermer ces portes le 15 novembre, après plus de trente jours de fonctionnement. 84 armes y ont été remises et environ 1300 ex combattants enregistrés, des Maï-Maï de Shikito et de Yakutumba ainsi que des Raiya Mutomboki de Wamaza et très peu de Kabambare. Parmi ces ex-combattants, 1069 ont choisi la réinsertion communautaire par l'apprentissage des petits métiers avec l'aide du Pnud et 84 ont reçu chacun 140 dollars et un poste radio pour leur réinsertion. 31 seulement ont opté pour leur intégration dans l’armée. Il y a eu également 41 enfants soldats, dont 36 sont déjà réinsérés dans leurs familles

source : okapi