RegidesoLes habitants de la commune de Bandalungwa ne sont pas desservis en eau potable depuis mardi dernier. La situation ira jusqu'au vendredi porchain. Jean-Marie Mankoto, directeur de distribution de la Regideso Kin-Ouest l'a confirmé

       

La population de Bandalungwa est dans tous états. Depuis mardi, aucune goutte d'eau de coule des robinets de la Regideso. Au grand désappointement de ses abonnés. On voit des bidons, des sceaux et d'autres récipients aller et revenir dans tous les sens, désespéremment vides. Autour de Bandal, la situation est pareille. Il n'y a donc qu'une seule solution : se rebattre sur les puits d'eau creusés ça et là dans certaines parties de la municipalité. Mais, pour M. Mankoto, la rupture d'eau aux robinets a été annoncée. « Le manque d’eau que vous avez constaté à Bandalungwa provient du fait qu’il y a 48 heures, nous avons fait un communiqué pour intervenir sur une grosse fuite qui persiste au niveau de la rivière Basoko sur notre conduite du réseau. Cette fuite est en train de perturber la desserte en eau sur une grande partie de notre réseau de distribution, raison pour la quelle nous avons décidé de détourner la conduite, de façon à poser une autre, parallèlement, pour éviter l’agrandissement de la route qui est en cours », a expliqué le cadre de la Regideso. Le directeur de distribution Kin-Ouest supervise lui-même, d'ailleurs, les travaux qui se déroulent sur l’avenue Pierre Mulele, ex-24 novembre, à la hauteur de l’arrêt-bus Mouleart, dans la commune de Bandalungwa. « Nous avons commencé ces travaux hier [ Ndlr mardi], à 15 heures, avec la fermeture de plusieurs vannes sur le réseau primaire, et les travaux vont se poursuivre jusque demain [Ndlr, jeudi], très tard dans la nuit. S’il n’y a pas d’autres surprises qui pourront survenir, nous sommes convaincus qu’on pourra terminer jeudi pendant la nuit et vendredi on pourra rétablir la situation », a rassuré le directeur Jean-Marie Mankoto. Que les abonnés de la Regideso de Bandalungwa gardent leur calme, a-t-il ajouté.