Les vendeurs congolais employés des commerçants indopakistanais et libanais, au centre-ville de Kinshasa, ont observé jeudi un arrêt de travail. Ils réclament le réajustement du taux de change appliqué à leurs salaires. A ce jour, ils perçoivent des salaires en Francs congolais avec un taux de 560 Francs congolais pour 1 dollar américain, alors que le taux actuel est d’environ 920 Francs pour 1 dollar sur le marché parallèle. Du reste, leurs employeurs recourent à ce dernier taux lors de différentes transactions commerciales. Taux qu'ils n'appliquent pas lorsqu'il s'agit des salaires des vendeurs congolais, déplore l'un des manifestants. Lui et ses collègues ont menacé de poursuivre ce mouvement d’arrêt de travail pour 5 jours, si rien n’est fait pour satisfaire leur revendication. Au marché central tout comme sur l’avenue de commerce, des magasins sont restés fermés. Mais on apprend que le calme est revenu sur ces endroits dans l'après-midi

source : okapi