UdpslogA la tête d'une délégation des formations politiques d'opposition, le SG du parti cher à Etienne Tshisekedi a indiqué au Président de F Assemblée nationale toute la détermination de l'Udps de participer aux élections réellement inclusives et transparentes sans oublier sa présence au sein de la CENI

Décidément, Monsieur Alexis Mutanda, Secrétaire Général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) est au four et au moulin depuis qu'il est en fonction, jouant convenablement son rôle d'animateur de l'organe chargé de gérer le Parti au quotidien, à savoir le Secrétariat National j'un des cinq organes centraux que sont le Congrès,!le Collège de fondateurs, la Présidence Nationale, Ife Comité National et bien entendu le Secrétariat National.
C'est4n sa qualité d'animateur principal de ce dernier organe qu'il ne cesse de multiplier des initiatives en accord avec le Chef du Parti allant dans le sens du message de celui-ci contenu dans son interview accordée à  Radio Okapi en date du 23 Septembre 2009 de mettre l'Udps en ordre de batail 3 dans le cadre de sa participation à toutes les élections à venir.

Ainsi, le vendredi 13 novembre dernier, le Président de rassemblée Nationale, Monsieur Evariste Boshab a reçu en audience en son bureau du Palais du peuple, pendant près d'une heure, la délégation conduite par le Secrétaire Général de l'Udps, Monsieur Alexis Mutanda Ngoy Muana.

Faisaient partie de cette délégation, le Secrétaire National aux Finances et Budget de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), Monsieur Kapika et le Président du MLP, Monsieur Franck Diongo qu'accompagnaient trois cadres de ce Parti politique qui sympathise avec la formation politique chère à Etienne Tshisekedi.

A noter que M. Franck Diongo a joué un rôle décisif au sein de l'ASD (Alliarn ce pour la Sauvegarde du Dialogue Intercongolais). Ce qui est une preuve que la démarche initiée par l'Udps concerne l'opposition (abusivement appelée «opposition non institutionnelle » pour des raisons faciles à imaginer).

Au cours de cette audience, la délégation conduite par M. Alexis Mutanda a rappelé au Président de l'Assemblée Nationale le bien-fondé de la démarche de l'opposition politique dont l'objectif demeure l'organisation des élections réellement inclusives et transparentes qui rassurent toutes les parties.

A ce sujet, justement il y a lieu de rappeler qu'après examen du Rapport présenté au mois de janvier 2008 par la Commission des Relations Extérieures de l'Assemblée Nationale sur le Projet de Loi portant organisation et fonctionnement de la commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le Secrétaire Général de l'UDPS, Alexis Mutanda, avait rendu publique une Déclaration politique en rapport avec ledit Projet de Loi.

L'Udps avait fait à cette occasion une série de propositions notamment que l'opposition dite «non institutionnelle» qui n'avait pas participé à la gestion de la Transition issue de l'Accord global et Inclusif de Sun City, ni au processus électoral de 2006, bénéficie d'un quota au sein de la CENI et que deux places lui soient attribuées dont l'une à l'Union pounla Démocratie et le Progrès Social (Udps).

Le 5 juin 2009, par sa lettre n°23/UDPS/SN/SG/ 09, le Secrétaire Général ' Alexis Mutanda avait aussi fait part au Président de l'Assemblée Nationale de ces suggestions.

Par sa lettre n°24/UDPS/ SN/SG/09 le chef de l'Exécution du,Parti, Monsieur Alexis Mutanda Ngoy Muana avait adressé la même requête au Président du Sénat avec copies aux Présidents des groupes parlementaires provinciaux et politiques.

C'est la même démarche que la délégation a entreprise auprès du Président de l'Assemblée Nationale en date du 13 novembre 2009. Le délégation a souligné à cette occasion que seuls les élections inclusives et transparentes permettront d'éviter des contestations susceptibles de déboucher sur des conflits post-électoraux qui plongeraient une fois de plus le pays dans le chaos.

Le Président de l'Assemblée Nationale a informé la délégation que les débats sur cette question étaient suspendus jusqu'à vendredi prochain, pour permettre de mener une large concertation en vue d'organiser des élections réellement inclusives. Monsieur Evariste Boshab a en outre promis de faire part de la requête de la délégation de l'UDPS à la conférence des Présidents, à sa famille politique et aussi à la plénière.

Plus de doute possible. L'Udps a pris résolument le train des élections ainsi que l'illustrent par ailleurs les deux dernières décisions prises par son Président National portant respectivement convocation d'une session extraordinaire du Comité National et mise en place d'une structure technique chargée d'organiser le premier Congrès de l'UDPS.
                                                                                              

Source : la Tempête des Tropiques