media_xl_917087L’école Maman Katumbi a rouvert ses portes ce lundi à Lubumbashi, après une semaine de fermeture. La responsable de l’école, l’épouse du gouverneur Moïse Katumbi, a décidé de la suspension des  activités à la suite de l’agression dont a été victime le directeur de cette institution mardi soir alors qu’il quittait son bureau

       

Des jeunes délinquants ont sérieusement tabassé le directeur de cette école qu’ils ont, par la suite, précipité dans les eaux d’une rivière de la place. Les bourreaux du directeur accusent ce dernier d’éveiller la conscience des jeunes filles qui deviennent difficiles à conquérir ou à mâter. Samedi dernier, un autre enseignant de la succursale de l’école de Mme Katumbi a subi le même sort.
L’école de l’épouse du gouverneur de la province du Katanga, encadre près de 160 filles mères et désoeuvrées. Elle est implantée dans deux quartiers périphériques de Lubumbashi, dans la commune annexe.