Le président de la République, Joseph Kabila, a reçu, le mardi 1er décembre 2009, les lettres de créances de M. Amandin Rugira, nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Rwanda en RDC. C’était au cours d’une brève cérémonie organisée au Palais de la Nation.

Dans la même journée, le chef de l’Etat a reçu également le nouveau diplomate brésilien accrédité en République démocratique du Congo, M. Ricardo Carvalho Do Nascimento Borges. A noter que le ministre congolais des Affaires étrangères, Alexis Thambwe Mwamba, a pris part à cette cérémonie.

A l’issue de la cérémonie, les deux diplomates n’ont fait aucune déclaration à la presse. Comme on peut le constater, l’accréditation de ces deux ambassadeurs au Congo-Kinshasa prouve à suffisance que les relations de coopération entre la RDC, le Brésil et le Rwanda sont au beau fixe.

L’opinion se souviendra qu’après plusieurs années de brouille, Kinshasa et Kigali entretiennent, de nos jours, de bonnes relations diplomatiques. Illustration : les deux pays sont échangé des ambassadeurs. Ce qui explique la présence de Me Nkulu Kilombo, nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC au Rwanda. Il a été reçu dernièrement à Kigali par le président rwandais, Paul Kagame.

Il sied de rappeler qu’il a fallu d’intenses négociations entre les deux pays pour qu’on arrive au résultat actuel. L’implication de l’Onu par l’entremise de l’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, dans la recherche de la paix entre Kinshasa et Kigali a été remarquable.  Pour bon nombre d’observateurs, la reprise de la coopération entre la RDC et le Rwanda est salutaire. Car elle permet à ces deux pays voisins de mettre un terme à leurs divergences, estiment-ils. Avant de faire remarquer qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour rétablir la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs.

source : le Potentiel