14 décembre 2011

Mosengwo: son 3è fils s'exprime

La vie est loin d’être un long fleuve tranquille, il en va de même pour  la scène politique congolaise.  Les fossoyeurs du destin du Zaïre, les bourreaux d’hier, se drapent dans les costumes trop étroits pour leur  Ego surdimensionnés.  Et les congolais, comme frappés à la fois par une forme virulente d’amnésie et de cécité, cèdent  aux appels des sirènes du large.  Nous avons tous notre part d’ombre qui, en grattant un peu, le vernis de circonstance craque, en mettant en évidence par la même occasion,... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 16:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]