Le pedigree de Monsieur Tshisekedi posait déjà problème tant sa co-responsabilité avec d’autres, dans la débâcle du Zaïre est effective. A présent, avec ses déclarations irresponsables et ses initiatives hasardeuses, c’est clairement la question de l’âge du capitaine qui se pose.


VIDEO DU JOUR: TSHISEKEDI FAISANT DU JOGGING

 

Les précédents sont nombreux :


-    Il y a d’abord eu, son auto-impositon en tant que leader naturelle de l’opposition, sans concertation aucune.

-    Son auto-proclamation en tant que Président « acclamé » du Congo à partir de son exil médical de l’Afrique du Sud.

-    Son appel assumé à casser du policier, du militaire et les portes des prisons

-    Sa fatwa lancée depuis peu, promettant je cite, « une bonne récompense » à quiconque lui emmènerait je cite, « Kabila ligoté »…….

-    L’organisation de sa prestation de serment dans l’intimité de sa résidence.

Son entourage, composé essentiellement des troubadours, notamment, Jacquemin Shabani, qui s’est illustré de la plus piètre manière qu’il soit, lors de cette scabreuse affaire autour de la licence de survol prétendument refusée puis curieusement délivrée en moins de 24H…………..
Ces quelques faits non-exhaustifs, semblent pourtant poser avec une insolente évidence, la question de la CLAIRVOYANCE du capitaine.


Au regard de ce qui précède, la personnalité et le  parcours du capitaine s’offre à nous sous un nouveau jour……
imbu de sa personne et intransigeant, Etienne Tshisekedi peine à rassembler et sans nul doute à diriger. Alors je comprends, mieux comment à partir de 1990, son illustre beau-frère, Mobutu s’est joué de lui avec autant de décontraction. Plus que jamais, la question de l’âge du Capitaine se pose………….