Les fournisseurs de la Ferme de la N’sele réclament 400 000 dollars américains à leur client. Ils ont fourni, depuis le mois de mars 2011, des produits agro-alimentaires [maïs, soja, etc.] à l’ex-Daipn sans recevoir de l’argent.

Selon ces fournisseurs, cette situation pénalise les paysans de l’Equateur et du Bas-Congo qui produisent ces vivres.Truie_Porcelets

Un paysan a déclaré à Radio Okapi lundi 9 janvier:

«Pour nous tout ça fait au moins 400 000 dollars, nous manquons même le ticket de rentrer chez nous car il y en a qui reste à Bumba, au Bas-Congo

Le coordonnateur de la Ferme de la N’Sele, Kongolo Dimata, reconnaît devoir de l’argent aux fournisseurs et mais pas aux paysans, ignorant la provenance des denrées.

«Personnellement, je n’ai jamais eu un paysans qui me fournit de la marchandise. Je sais que nous devons de l’argent à nos fournisseurs et nous avons la bonne foi. Ça fait plus d’une année qu’on travaille avec eux, il n’y a jamais eu de problèmes», a-t-il indiqué.

Cependant, Kongolo Dimata affirme avoir déjà payé une partie de cette dette et promet de mettre tout en œuvre pour résoudre ce problème à l’amiable.

 

Source :Okapi