Le gouvernement congolais a signé lundi 27 février un contrat de performance avec la Société nationale d’électricité (Snel) et la Régie congolaise de desserte en eau potable (Regideso). Il s’est engagé à apurer ses dettes vis-à-vis de ces entreprises et à payer régulièrement ses factures. Les deux entreprises ont promis quant à elle d’améliorer leur desserte en eau et en électricité.

A l’issue de ce contrat de performance, la Regideso est tenue à améliorer la qualité du service fourni à la population et à équilibrer ses finances. L’entreprise devra également démarrer un programme de mise à niveau des infrastructures dans les centres d’exploitation.

Vis-à-vis de la Regideso, l’Etat congolais s’est engagé à apurer ses dettes, à payer mensuellement les consommations d’eau des instances officielles et à faire respecter, par ses administrations, les délais de règlement des factures d’eau.

Les deux parties envisagent de tout mettre en œuvre pour clôturer les travaux en cours relatifs à la transformation de la Regideso en société commerciale.

Dans son contrat avec le gouvernement, la Snel prévoit d’améliorer ses activités commerciales à Kinshasa et dans les principales villes du pays, en priorité.

De son côté, l’Etat congolais s’engage à veiller à ce que cette entreprise applique strictement les tarifs en vigueur dans l’ensemble du pays.

La Snel précise toutefois qu’elle n’accordera plus les tarifications préférentielles à sa clientèle à l’avenir.

Un comité de suivi sera mis en place pour assurer la bonne exécution de ce contrat de performance.

Source : Okapi