Kinshasa tire les leçons de l'explosion du dépôt de Mpila au Congo-Brazzaville. En effet, cette triste et macabre actualité, repose avec une acquitté particulière, la question de la sécurisation des installations militaires. Tout comme elle repose la question de l'hébergement des militaires ainsi que leur familles. A Kinshasa, les hommes en armes sont obligés de se loger hors des camps militaires et bien souvent, ils conservent leurs armes. Ce qui parfois, crée ou provoque un sentiment d'insécurité. A kinshasa, les camps militaires sont situés au coeur des cités. c'est le cas du camp Tshatshi et Kokol