Copy_of_Charles_Mwando_NsimbaLe président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a désigné jeudi 8 mars le député Charles Mwando Simba informateur pour identifier une coalition majoritaire à l’Assemblée nationale en vue de la formation du gouvernement.

Au regard de l’article 78 de la constitution, il dispose de trente jours renouvelable une fois pour déposer son rapport de mission auprès du Chef de l’Etat qui va alors désigner le formateur du gouvernement.

Charles Mwando Simba occupait les fonctions de ministre de la Défense dans le gouvernement Muzito. Ce dernier, élu député a déposé mardi sa démission auprès du Chef de l’Etat qui a désigné le même jour le ministre des PTT Louis Koyagialo comme Premier ministre intérimaire.

Charles Mwando Simba doit prendre contact avec tous les partis et regroupements politiques représentés à l’Assemblée nationale y compris les indépendants.

Puisqu’aucun parti n’a remporté la majorité des sièges (250+1), il va identifier la coalition majoritaire au sein de laquelle le Chef de l’Etat va nommer le formateur du gouvernement.

Qui est Charles Mwando Simba ?

Agé de 76 ans, Charles Mwando Simba est originaire de Moba, dans la province du Katanga. Il a un diplôme en sciences économiques et consulaires obtenu à Anvers en Belgique.

Dès l’accession de la RDC à l’indépendance en 1960, Charles Mwando Simba embrasse la carrière politique. En 1965, il est élu député national.

Deux ans plus tard, il occupe un poste de cadre a la Générale des carrières des mines (Gecamines).

Il retournera dans la politique quelques années après pour faire carrière dans l’administration publique comme gouverneur du Kivu dans les années 80.

Depuis 1995, Charles Mwando Simba est quasi permanent dans les différents gouvernements. Il a notamment dirigé les ministères des Travaux publics, de Transports et communication, de développement rural et de la défense nationale, poste qu’il occupait jusque mardi dernier.