YouyouIl y a un temps pour tout disait Salomon !

Il y a un temps pour « Mutakaliser » les hommes politiques et artistes congolais de passage sur l’espace Schengen, il y a aussi un temps où la Justice devra faire son œuvre…… Ceci n’est un secret pour personne et surtout pour celle qu’on a surnommée « la Jeanne d’Arc congolaise » qui se trouve être en garde à vue depuis quelques jours, dans l’enceinte de la brigade criminelle à Paris et pour cause, elle est soupçonnée avec d'autres, d'avoir participé en association,  au passage à tabac du président du Sénat congolais, Léon Kengo wa Dondo.

Pendant, l’exécution de cette ignoble action, aucun des « combattants – résistants – patriotes » ne pouvait se douter qu’un jour la France allait  tirer au  clair ce dossier où la 2ième personnalité d’un Etat ami et frère a été agressé sur son sol,  par une bande des délinquants  menée par Youyou MUNTU  MOSI,  et secondé par  Martin SALI, Louise MUKULU (allias Louise Gbagbo-Kadhafi) et autres.

Aujourd’hui, les jours sont devenus longs sur les horloges des combattants et spécialement de ceux qui sont placés sous le régime inconfortable de  la  garde à vue.

Au moment des faits, ils étaient nombreux avec caméra à l’appui, ils ont filmé leur basse besogne pour humilier le Président de la chambre haute de la RD Congo. Et s’en sont ventés et criés à qui vvoulait les entendre qu’ils étaient des héros de la résistance contre le pouvoir de Kinshasa. Si hier, ils étaient une dizaine à commettre ce forfait, aujourd’hui c’est 4 ou 5 qui sont interpellés, et demain la police établira la responsabilité pénale et morale de chacun de manière individuelle. 

Alors, pour ceux qui ne la connaissent peut être pas trop bien, qui est Youyou MUNTU MOSI ?

Jeune femme au niveau d’études incertain pour une société moderne, la preuve est à retrouver dans son agencement approximatif d’idées. Ses textes postés sur les différents forums trahissent  également très vite son petit niveau d’études et son manque d’intelligence.

Dans les grandes capitales de Schengen où la diaspora congolaise est massive, elle est connue comme une égérie des soirées congolaises. Femme aux mœurs légères, elle ne se cache pas de pratiquer le vieux métier du monde, y compris dans le cercle des combattants. Certaines mauvaises langues racontent même qu’elle a longtemps vécu en Europe des revenus du RSA (Revenu de Solidarité Active) et autre détournement d’allocations familiales (CAF). A son actif comme à son passif, aucune connaissance réelle du Congo si ce n’est que le nom Congo, sa capitale Kinshasa  et les noms de KABILA et TSHISEKEDI qu’elle récite comme une perruche envoutée. Depuis quelle a quitté le Congo il y a plus d’une vingtaine d’année, elle n’y est plus jamais revenue donc elle est en déphasage totale avec tout ce qui se passe au Congo et issue des milieux congolais les plus nécessiteux, elle se passe, une fois en Europe, comme un habitué de la mode de haute gamme, paraissant chaque fois en publique comme une grande dame et veut vite qu’on parle d’elle dans toutes les conversations possible dans les milieux congolais. Tous les moyens sont bons pour atteindre son but, notamment se prostituer et aligner des balivernes.

Pour ceux qui pensent que ceci est une invention, voici ci-dessous, un extrait d’une réaction de Roger LUMBALA qui a réagi dans un forum dénommé « Congo diaspora », sur une vidéo posté par cette égérie sur la prostitution des politiciens congolais :

« Je ne suis pas surpris de voir le ridicule qui ne tue pas les quelques zélés congolais de la diaspora. Qu'une femme comme celle-là, prend le kilo (comprendre ait le culot, NDLR) de mettre en garde des politiciens congolais? Vraiment ou, nous sommes nous descendus… je mets au défi qui est le congolais qui s'est battu dans la campagne de TSHISEKEDI à Kinshasa comme Roger LUMBALA? Même Alexis MUTANDA de l'UDPS n'a pas mis ses moyens a la disposition de l'UDPS ni de TSHISEKEDI pour que cette dame afongola yaye mbanga ya solo pona ko citer aussi le nom de Roger LUMBALA en toute impunité. Elle n'a pas honte. C'est l'Europe. Roger LUMBALA même dans ses rêves les plus fous ne peut pas s'accoupler avec une telle merde pour qu'elle se donne le luxe de l'importuner. Merde des gens qui soulagent leur conscience sur Facebook avec des mensonges. Combien de fois vous avez tué KABILA sur Facebook, combien de fois vous avez rendu Lambert MENDE malade. C'est une nouvelle vie que vous vous êtes choisie. Vous avez tant souci de TSHISEKEDI combien d'argent vous lui avez donné pour sa campagne? Vous qui avez tant souci pour TSHISEKEDI combien sont descendus au Congo pour battre sa campagne?

Nous vous remercions pour les marches pacifiques à distance que vous organisez mais il ne faut pas vous donner des pouvoirs sur des politiciens de l'opposition. Cette dame traite Roger LUMBALA je cite : «  d’être celui qui fait la politique du ventre, elle doit savoir que dans toute sa famille du coté maternel et paternel, personne ne peut égaler Roger LUMBALA … » A vous de juger !

Effectivement c’est par cette phrase que LUMBALA, en bon Muluba qui se respecte a fini sa mise au point contre Youyou MUNTU MOSI
D’autres  extraits pareils sur cette légère femme sont légions pour preuve, suivez ce lien, pour apprécier l’irrévérence de cette jeune femme :

 

http://www.youtube.com/watch?v=zg1ZXuEyG9s

 

Pour l’instant, si les faits mis à sa charge se confirmaient, elle devrait rester emprisonnée et attendre dans une cellule le début de l’instruction qui débouchera sur son procès où nous estimons que Youyou en tant que multi récidiviste ne pourrait y sortir gagnante. Quelle que soit la suite que lui réservera le juge d’instruction, soyez au moins rassuré qu’aucun combattant ne peut plus s’estimer être à l’abri de l’épée de la justice car titulaire d’une carte de résident de son pays de résidence. Précisément pour le cas Youyou MUNTU MOSI, il sied de souligner que ce coup de filet de la police criminelle française sonne le glas du début de la fin du règne de Youyou MUNTU MOSI. Brûler sur le bûcher  Youyou MUNTU MOSI serait un coup sévère contre les combattants négatif qui minent le vrai combat de certains de nos compatriotes qui estiment que les choses devraient réellement bouger au Congo sans usage de la violence à l’endroit de ses propres frères.

Christian EBOMA / lechocdeseprits@gmail.com