fardc soldatsLes miliciens Maï Maï ont attaqué ce mardi 24avril vers 2 heures du matin, le camp militaire Ozacaf des Forces armées de la RDC situé en plein centre de la ville de Beni, province du Nord-Kivu.

Le commandant du premier secteur des FARDC basé à Beni, le colonel Eric Rwiyombere affirme que les assaillants, un groupe de miliciens Maï Maï, ont été repoussés par les militaires loyalistes.

Dans le camp militaire Ozacaf se trouve le bureau de renseignement militaire et le dépôt d’armes de la base logistique du premier secteur des FARDC.  Le colonel Rwiyombere déclare que les miliciens Maï Maï ont tenté de pénétrer dans ce camp avec « un objectif de sabotage ».

Selon lui, ces assaillants se sont heurtés à la résistance des FARDC postées à la garde du camp. L’échange de tirs entre assaillants et militaires loyalistes ont duré une vingtaine de minutes, faisant trois blessés dont deux femmes et un enfant qui se trouvaient dans le camp.

Le responsable militaire n’a pas été en mesure de livrer un bilan côté miliciens. Selon lui, la situation est redevenue calme dans cette zone.  Il a par ailleurs indiqué que les Maï Maï ont fui vers la cité de Mangina au sud-ouest de Beni, précisant que les FARDC étaient à leur poursuite.