22 octobre 2009

libéré, Emile Ngoy remplacé à la prison par ses juges

L`administrateur délégué général l’Office de gestion de fret maritime (Ogefrem), Emile Ngoy, et son collaborateur sont libérés sous caution. Cette libération est intervenue depuis jeudi a 15 heure (heure de Kinshasa), d'après le chargé de communication de l'Ogrefem, Pitshou Nzau. Cependant, les juges du tribunal de grande instance de la Gombe qui ont ordonné cette mise en liberté provisoire restent en prison         Emile Ngoy et l'Administrateur directeur... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Affaire Emile Ngoy: les juges du prévenu jetés en prison

Nouveau rebondissement dans l’Affaire Emile Ngoy, administrateur délégué général de l’Ogefrem. Au lendemain de l’ordonnance de mise en liberté provisoire rendue par les juges du tribunal de grande instance de la Gombe, à Kinshasa, non seulement le prévenu et son ADT Roger Andende restent toujours détenus à la prison de Makala, du moins jusque ce matin, mais aussi les deux juges auteurs de l'ordonnance de mise en liberté provisoire les ont rejoints à Makala. Ils sont écroués depuis mercredi Au cours d’une déclaration à la presse,... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Mystère autour de la jeep de la mort

Kinshasa vient de renouer avec l’horreur. Quatre cadavres abandonnés en l’espace de 48 heures dans plusieurs coins de la ville, la capitale s’est réveillée dimanche et lundi matin, dans l’émoi. Traumatisée par toutes ces morts, la population ne sait pas ce qui arrive à sa ville. En attendant des réponses sécuritaires qu’elle se pose, et peut-être prochainement l’arrestation des mystérieux tueurs à gages qui sèment la mort et la désolation à Kinshasa, elle a pris peur et se demande comment désormais mener sa vie dans la... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 01:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Encore des personnes tuées à Limete

La recrudescence de l’insécurité ce dernier temps à Kinshasa inquiète beaucoup. La tuerie à gage revient au galop dans la commune de Limete. Des bandes des malfrats y distribuent la mort gratuitement. Pas plus que le lundi dernier, deux personnes ont été trouvées mortes. L’une d’elles, un jeune adolescent, son corps inerte a été trouvé sur la 8ème rue Limete, juste à l’entrée de l’Université Technologique Bel Campus. Le deuxième mort a été trouvé sur l’avenue de l’Université, non loin de l’arrêt dit « chapelle ». Des sources... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Pillage des minerais : le silence inquiète

Les concessions minières de la République démocratique du Congo font toujours la « Une » des journaux étrangers, tant les minerais demeurent les nerfs des guerres en RDC. Mais depuis que la commission d’enquête du Sénat a rendu public le « Rapport Mutambwa Dibwe », ce dossier refait surface et le document en question fait tabac à travers le monde. Et pourtant, ce n’est pas la première fois qu’on dénonce le pillage des ressources minières en RDC. Outre les complices congolais, les sociétés multinationales en sont les grandes... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Matenda frappe à la porte de la BAD

C’est depuis hier que le Ministre des Finances, Athanase Matenda Kyelu participe à la réunion de la revue à mi-parcours du 11ème Fonds Africain du Développement (FAD 11) qui se tient du 20 au 21 octobre à Helsinki, en Finlande. Y prennent part, les représentants des pays donateurs mais aussi les observateurs des pays régionaux. Ces donateurs veulent savoir à quoi ont servi les ressources qu’ils ont allouées à la BAD. Il s’agit aussi d’une évaluation de progrès réalisés dans l’exécution du programme des politiques économiques,... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2009

JP Bemba : la CPI prépare le terrain à Bangui !

Le bureau de la CPI à Bangui vient de lancer, le lundi 13 octobre 2009, un nouveau programme de sensibilisation dénommé « demandez à la Cour ». Ce programme met en combinaison une série de visites dans l'arrière pays ainsi que la diffusion, à travers les médias audiovisuels, de 13 épisodes de 4 à 5 minutes portant sur le dialogue entre les membres de la CPI et le public centrafricain. Les vidéos diffusées ont d'abord été visionnées par un groupe de journalistes centrafricains. Elles seront lancées à la télévision nationale... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Kengo ridiculisé par JC Baende

Dépêchée à Mbandaka pour enquêter sur l'utilisation des fonds alloués par le gouvernement à la province de l'Equateur. la commission sénatoriale d'enquête broie du noir. Des sources concordantes ont indiqué à La référence Plus hier soir que les 11 sénateurs conduits par le professeur Vincent de palu Lunda Bulutu, n'ont toujours pas avoir accès à de nombreux documents. Nos sources signalent que le gouverneur intérimaire, Jean-Claude Baende, fait de la résistance. Sur des appuis dont il disposerait dans l'Alliance de la majorité... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 octobre 2009

Kinshasa à nouveau ébranlée par la résurgence du crime organisé avec série de meurtres plongeant la capitale dans l’insécurité

Meurtres en cascade signalés ces derniers jours dans plusieurs coins de la capitale congolaise Kinshasa où la pègre de l’industrie du crime paraît une fois de plus défier les servies de protection civile de la population terrorisée par des meurtres de même type. Kinshasa vient de renouer avec l’hor­reur. Quatre cadavres abandonnés en l’es­pace de 48 heures dans plusieurs coins de la ville, la capitale s’est réveillée dimanche et lundi matin, dans l’émoi. Traumatisée par toutes ces morts, la population ne sait pas ce qui... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2009

Bafwasende : des villages se vident par crainte des tracasseries militaires

Plus de cinq villages compris entre 13 et 48 kilomètres sur la route d'Opienge sont désertés de leurs habitants depuis le mois de juin dernier. Le mouvement se poursuit, et selon des témoignages, les habitants de la contrée craignent les tracasseries militaires         Ces villages désertés sont, notamment, Maduluma, Anyendo, Bandiko, Bababaka, Bafwakenge et Bakilisa. Leurs populations respectvies se sont soustratites de nombreuses exactions et tracasseries militaires dont elles sont l’objet.... [Lire la suite]
Posté par Kongolais à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]