L’IDIOTIE DE NGBANDA HONORE

 

 

Le réalisme congolais s’est fixé comme objectif d’émanciper les mentalités de notre population afin que celle-ci puisse savoir déceler le vrai du faux. Voila encore une fois de plus, Notre cher TERMINATOR Ngbanda Honoré se distingue par son analyse. Il met son auteur préféré MOBUTU sur un piédestal qu’aucun Zaïrois ou Congolais ne pourra atteindre.

 

Voici d’ailleurs le lien  de son exposé philosophique : 4http://www.aparecordc.org/forum//galerie//documents/1189029733551.pdf

 

 

Le réalisme congolais publie et commente les extraits suivants :

 

RENVERSEMENT DE KASA-VUBU

 

1. « Le 24 novembre 1965 lorsque le Général Mobutu vint au pouvoir, je m’en souviens encore comme hier, et pour cause, j’étais en 5e année littéraire au petit séminaire de Bolongo à Lisala, dans la province de l’Equateur. Tous ceux de ma génération ont gardé aussi, j’en suis certain, un souvenir inoubliable, car l’avènement de Mobutu fut une véritable délivrance particulièrement pour toute la génération d’adolescents que nous étions, sans horizon du lendemain, à cause des guerres ethno-tribales dans lesquelles étaient plongées les provincettes créées plus pour assouvir les appétits politiques des apprentis politiciens. »

 

L’Idiot Ngbanda ne relate l’histoire qu’en prenant les parties ou les phases qui lui intéressent et de même qui donnent une contenance positive à l’action de Mobutu. L’Idiot Ngbanda fait preuve de barbarie intellectuelle, comme Mobutu l’avait pratiqué pour étouffer  l’élan démocratique de l’époque. Mobutu nous a muselés dès sa venue au pouvoir.   

L’Idiot Ngbanda doit s’en souvenir de l’ère du commence du pillage qui correspond à la date mémorable du 24 novembre 1965.  L’Idiot Ngbanda doit s’en souvenir de cette époque ou tous les Ngbandi dévirent ROI du Zaïre et préparèrent leur plan de destruction massive des infrastructures de la République. 

Au vu de cela, le réalisme congolais qualifie Ngbanda de pauvre IDIOT.

 

 

2.  « Et plus tard, j’apprendrai qu’il en était ainsi pour les jeunes congolais à travers tout le pays ! » 

 

Voila encore l’arriération de la pensée de l’Idiot Ngbanda ! Dans le Bas-Congo, le pauvre Président KASA-VUBU déchu par coup d’état,  relégué dans  son village, souffrant et sans soins médicaux, pouvait-il penser ainsi ? 

Les ressortissants du Bas-Congo pouvaient-il apprécier cet acte de même façon que l’Idiot Ngbanda ?

Le réalisme congolais vous laisse le soin de répondre.

 

L’Idiot Ngbanda détruit l’histoire pour honorer les actes répréhensibles qu’a commis Mobutu. Cet Idiot oublie les pendaisons !!!  Le réalisme congolais persiste et signe que Ngbanda est un vrai IDIOT :  Anani, Kimba, Mahamba et Bamba, qui sont-ils ? Il  nous semble que Ngbanda l’Idiot ne saura trouver la réponse à cette grande partie de notre histoire. Ce sont les martyrs de la pentecôte, ils ont été pendus en 1966. Voila pourquoi le réalisme congolais s’oppose cette manipulation.  Ces quatre personnes ont été précédées par d’autres, notamment Lumumba assassiné en 1961 avec le sous-main de Mobutu.

D’ailleurs, Mobutu n’a jamais aimé ce pays car il (Mobutu) était une taupe pour le compte de la Belgique et sans qu’il sache lors de son recrutement, et ses fruits profitaient aussi à la CIA via l’antenne belge. D’ailleurs, c’est suite aux modes opératoires reçus  que Mobutu n’a pas directement éliminé  physiquement Kasa-Vubu mais plutôt  à petit feu, sachant que celui-ci était malade.

 

Au vu de ce qui précède, L’Idiot Ngbanda peut-il se permettre de faire des éloges à Mobutu ? Notre réponse est NON  car la personne de Mobutu est la source de tous les maux zaïrois ou congolais.

 

 

LE PLAN ECONOMIQUE DE MOBUTU

 

En scrutant l’analyse de l’Idiot Ngbanda, voila ce qu’il pense du plan économique de MOBUTU pour piller les zaïrois ou congolais :

 

1. « Cette bataille économique soutenue par toute la jeunesse et toute l’élite du pays à l’époque, se solda par des résultats spectaculaires, bien que tous les objectifs n’aient pas été atteints. Mobutu réussit en effet à arracher à la Belgique, non seulement la toute puissante Union Minière du Haut Katanga (UMHK), mais aussi d’autres intérêts nationaux importants comme les actions du Congo dans la Sabena et dans la Compagnie Maritime Belge (CMB), avec lesquelles il créa des compagnies nationales congolaises totalement autonomes. »

 

Ce passage est clair et démontre que la manipulateur peut  lâcher morceau, sans le savoir, et pour se reprendre, celui-ci vous dira qu’il s’agissait d’un lapsus. Toute cette coterie économique n’a pas profité aux congolais. S’ajoutant à cela, la manne financière du cuivre zaïrois n’a non plus profité aux congolais. Toutes aides extérieures engendraient lors de la période de la guerre froide n’ont pas profité à la population congolaise.  Sur ce dernier point, l’Idiot Ngbanda n’a pas les mains propres…

La monnaie zaïroise appartenait à Mobutu et son clan, et non pas aux pauvres congolais.

L’Idiot Ngbanda le dit bien, Mobutu a mené une bataille économique pour son propre compte et de sa tribu ngbandi et ngbaka, leurs confiant la gestion de différentes entreprises expropriées.

 

 

2. « Mais dix ans après la mort de Mobutu, ce discours-là n’est plus de mise dans le chef de tout responsable politique qui se respecte. Dix ans après sa mort, Mobutu ne peut plus être tenu pour responsable de la situation politique, sociale et économique actuelle dans notre pays ».

 

Voila comment l’idiot Ngbanda analyse les événements malheurs qui frappent notre pays. Cette analyse est viciée dans ses deux branches. L’Idiot Ngbanda oublie de mentionner dans quel état piteux que Mobutu a laissé la zaïre : sans outil de production. L’exemple frappant serait la GECAMINES qui n’avait plus de tombereau (véhicule d’exploitation minière), les trous des dynamites étaient faits à la main avec des massettes par des mineurs…

Voila l’outil de production que Mobutu nous a laissé.

A l’absence d’outils de production, Mobutu nous a laissé les caisses vides et je m’interdis de parler de la dette colossale.

Après la débâcle de Mobutu, le nouveau gouvernement devrait  essayer d’aplanir la surface avec un trou de destruction  de 32 ans de pouvoir. Selon le diagnostic de l’Idiot Ngbanda, les échecs de Mobutu  pouvaient être effacés en moins de dix ans.

 

Par là, le réalisme congolais comprend que Ngbanda n’est pas un intellect, il n’a pas sens du management politico-économique. L’idiot ne dit pas dans quelle condition Mobutu a été déboulonné de son piédestal. Sans l’appui des pays étrangers, chose que je déplore compte tenu des inconvénients, Kabila ne saurait arriver à Kinshasa. Chaque chose a un prix, et c’est là où Kabila  avait péché croyant  vilement  que la participation étrangère était un acte de bonne volonté. D’ailleurs, tous les mouvements soit disant de libération ont fait appel à des puissances étrangères….

 

Pour mettre le Congo en marche, il nous faudra plusieurs années de travail et cela ne sera possible que  si les éléments nécessaires à la pérennité économico-social sont  réunis. Or, L’Idiot Ngbanda et Mobutu ont tout détruit avant leur fuite.

Prenons l’exemple, une petite entreprise en difficulté met entre 18 et 24 mois pour se redresser si la situation économique le permet.  Pour le Congo avec ses 60 millions d’individus, sans outils de production et avec une dette colossale, seul plan Marshall pourra mieux faire en espace de 10 ans.    

 

Mais l’Idiot Ngbanda débordé par la raison, nous lui reconnaissons le droit de penser le contraire à condition de nous apporter des éléments nets de toute manipulation.

 

 

3. « Pendant 32 ans, aucune puissance étrangère n’est venue détruire la GECAMINES, la MIBA et l’OKIMO ;

Pendant 32 ans, on a jamais assisté à la relégation des Zaïrois de l’espace économique du pays au profit des Indiens, des Libanais, des Pakistanais et des Ouest-africains qui occupent tous les secteurs clés et tous les centres commerciaux de la capitale et des grandes villes du pays ;

Pendant 32 ans, on n’a jamais connu une dégradation aussi importante du tissu social tant dans la ville que dans les campagnes… »

 

Voila, le réalisme congolais l’a dit supra que « …la manipulateur peut  lâcher morceau, sans le savoir, et pour se reprendre, celui-ci vous dira qu’il s’agissait d’un lapsus ». En effet, toute la production minière du zaïre pendant 32 ans a profité à Mobutu et les ngbandis.

L’Idiot a la mémoire courte : la commercialisation profitait aux libanais, pakistanais depuis les années 80. Ce sont d’ailleurs les idiots comme Nzimbi, baramato… qui leurs assuraient la qualité d’ « intouchable ». *

La MIBA a été abandonné aux mains d’un participant actif  de Mobutu dans l’affaire Lumumba.

Pour en terminer, L’Idiot Ngbanda êtes-vous au courant de trafic des mallettes d’or tous les vendredis à Genève le compte du PF ?  Surement  menteur né vous êtes, votre mémoire vous fera défaut.

 

Quant à la dégradation des infrastructures,  en 1986 Kinshasa était insalubre, les routes devenaient impraticables. L’exemple sera l’avenue Kassaï, l’avenue du 24/11 puis kasa-vubu… 

 

 

LA PENSEE PHILOSOPHIQUE DE L’IDIOT NGBANDA

 

« Le moment du bilan a sonné ! Les Congolais exigent qu’on leur rende compte de son patrimoine capital qu’est son pays !

Au fait, et si Dieu demandait au jour d’aujourd’hui aux Congolais de pouvoir faire un choix parmi les 4 présidents qu’ils ont connus dans le but de le placer à nouveau à la tête du pays, lequel de Joseph KASA VUBU, MOBUTU SESE SEKO, Laurent Désiré KABILA ou Hyppolite KANAMBE croyez-vous qu’ils plébisciteraient ?

La question mérite d’être posée… »

 

La pensée de l’Idiot est noir sur blanc, il souhaiterait le retour de Mobutu aux affaires !!!!

Heureusement, il n’y a plus qu’un congolais qui puisse formuler un tel souhait…    

C’est Ngbanda l’IDIOT.

SOURCE / http://lolamam1.blog.mongenie.com/index.php?t=1193395412