Entreprises_Mini_resLe géant minier australien First  Quantum Minerals (FQM) a demandé aux autorités de la RDCongo de  lever leur interdiction sur les exportations de cobalt et de  concentrés de cuivre vers la Zambie, a rapporté jeudi le quotidien Daily Mail. 

     La FQM négocie actuellement avec des responsables congolais  sur ce dossier. A cause de l'interdiction, la FQM qui possède  Lonshi Frontier Mine en RDCongo, est obligée de recourir aux  ressources intérieures pour alimenter son usine de traitement dans la province zambienne de Copperbelt. 

     Le mois dernier, le gouverneur de la province congolais du  Katanga, Moïse Katumbi, a suspendu les exportations de minerais  vers la Zambie, arguant que certaines entreprises avaient exporté  des minerais écrasés, en les faisant passer pour des concentrés.   

     Le gouvernement congolais interdit les exportations de  minerais afin de développer les industries à valeur ajoutée dans  le pays. 

     En 2007, M. Katumbi a annoncé une fermeture de près de six  mois de la frontière avec la Zambie, en représailles aux  accusations de corruption portées par la Zambie à son encontre. La justice zambienne a poursuivi le gouverneur pour son rôle dans un  trafic d'armes avorté avec l'ancien président Frederick Chiluba,  avant de geler l'ensemble de ses comptes bancaires en Zambie.