Militaires_FARDCDes lots de cartons de boîtes de conserve, des biscuits, du thé, du café et d’autres produits alimentaires et divers ont été retrouvés entre les mains des personnes incriminées. Toutes ont reconnu se livrer à la vente de ces produits destinés aux militaires. La justice militaire est déjà saisie et entend faire toute la lumière sur cette affaire. Cependant, certains accusés ont affirmé s’approvisionner auprès des casques bleus de la Monuc, le marché se concluant souvent nuitamment, et d’autres plutôt auprès des militaires FARDC en transit à l’aéroport international de Bangoka. Pour le général Kifwa, il serait facile de vérifier les faits pour ceux qui affirment qu’ils s'approvisionnent auprès des militaires FARDC en transit à l’aéroport international de Bangoka. Cependant le commandant de la 9e région militaire indique que sa juridiction ne dispose pas d’une base logistique à ration de campagne. Il reconnaît néanmoins la présence d’une base logistique de relais à Kisangani, mais qui, d’après lui, ne dépend pas de son administration.