Michel_KabilaLe ministre de la Coopération au développement Charles Michel (MR) estime que les recommandations de la commission d'enquête sénatoriale interdisant l'envoi de troupes de combat dans d'anciennes colonies belges devraient, "à terme", être levées.

"Indépendamment du débat immédiat qui se pose sur la question du Congo (République démocratique du Congo, RDC ndlr), je pense qu'à terme on devra lever cette condition. Si la Belgique veut être crédible sur le plan diplomatique, on ne peut pas se contenter de dire 'il faut des moyens, y compris des moyens en hommes' et dire à chaque fois 'ce sont les autres qui doivent le faire'", a indiqué lundi le ministre, interrogé sur les ondes de Bel-RTL.

Le gouvernement belge s'est dit vendredi disposé à faire un effort dans le cadre du renforcement de la mission de la MONUC en RDC, en fournissant une aide logistique dans le domaine du transport ou du renseignement.

Dans le cadre d'une force européenne, "si la question devait être posée de manière plus précise, nous viendrions immédiatement avec un débat parlementaire puisqu'il y a quelques années, le parlement belge a décidé que la Belgique ne pouvait plus envoyer de troupes dans un pays qui était une ancienne colonie belge", a souligné Charles Michel.

Les recommandations de la commission d'enquête sénatoriale ont été adoptées après la mort de dix Casques bleus belges au Rwanda en avril 1994. (belga/ac)