ntaganda_09_01Un comité politique provisoire du CNDP vient d’être mis en place ce mardi à Bwiza, dans le territoire de Rutshuru, par le général Bosco Ntaganda. C’était à l’issue d’une réunion de l’état major de ce parti. Pour Séraphin Mirindi, porte-parole militaire du CNDP de Nkunda, cette structure n’est pas connue, et le CNDP pourrait même envisager des sanctions à l’endroit du général Bosco Ntaganda, rapporte la radio onusienne Okapi.

Le comité mis en place par Bosco Ntaganda assurera désormais la gestion des affaires au sein de ce mouvement, indique son porte-parole Jean Munyampenda. Il précise qu’il s’agit d’un comité de 12 personnes, présidé par Désiré Kamanzi.

Le porte-parole de ce mouvement, Jean Munyampenda, revient sur le communiqué sorti à ce sujet : « Il est créé un comité politique provisoire pour assurer la gestion du mouvement CNDP. Le comité politique restera en place jusqu’au rétablissement effectif des structures du mouvement CNDP. Article 2, définir les stratégies visant le rétablissement des structures du mouvement sur des bases plus rationnelles, plus démocratiques et plus solides. Coordonner les activités politique et diplomatique du mouvement CNDP, assurer la gestion interne du mouvement. Les membres du comité sont au nombre de 12. La présidence du comité politique est assuré par Dr Kamanzi Désiré, et Mr Nzabirindanabara Déogratias, respectivement président et vice-président, et Mr Jean Munyampenda en est le porte-parole. »

En réaction à ce communiqué, le porte-parole militaire du CNDP, Séraphin Mirindi dit que cette structure n’est pas connue, et le CNDP pourra même envisager des sanctions à l’endroit du général Bosco : « Donc, nous comprenons, avec beaucoup de regrets, que le général Bosco est dans une combine on ne peut plus considérable, et nous nous disons que, s’il continue avec ces sales besognes, le mouvement risque de prendre des décisions beaucoup plus graves et farouche à son égard. Et ça risque d’empiéter le processus. Nous ne reconnaissons donc pas cette structure qu’il vient de créer, et le mouvement va se réunir le plus rapidement possible pour pouvoir faire face à cette situation là. »