FARDC_TroupesLes Forces armées de la  République démocratique de Congo (FARDC) viennent de récupérer une dizaine des localités jadis occupées par les groupes armés Maï-Maï, dont la localité de Balobe, située à environ 262 km à l'Est de  Kisangani, chef-lieu de la la province Orientale (nord-est), où  était installée une base importante de cette milice constituée  essentiellement des autochtones . 

     Le commandant de la 9ème région militaire des FARDC, le général Kifua, l'a annoncé mardi à la presse tout en rassurant que presque toutes les localités occupées illégalement par les groupes armés  sont sous contrôle des forces loyalistes. 

     Pour le général Kifua, les Maï-Maï sont en débandade et  beaucoup d'entre eux sont en fuite dans les forêts et d'autres  sont tombés sur le champs de bataille.   

     Parmi les localité occupées, il a cité notamment les localités  d'Okenge et d'Ilongo où 12 éléments des FARDC en mission pour  convaincre cette milice à rejoindre le processus de brassage  étaient pris en otage. 

     "Nous poursuivons les opérations de ratissage et de la traque  des éléments résiduels des groupes armés pour la réstauration de  l'autorité de l'Etat dans cette contrée qui échappait au contrôle  des autorités gouvernementales depuis de longues années", a-t-il  souligné, indiquant que bientôt les autorités légales vont se  déployer et on va procéder à l'installation des différents sevices dans cette partie de la RD Congo.   

     Parlant du bilan, le général Kifua a fait savoir sans donner  des précisions, que 11 de 12 éléments des FARDC pris en otage par  les Maï-Maï ont été libérés à l'issue d'une offensive lancée  depuis le 26 février 2009 après l'expiration d'un ultimatum d'une  semaine.   

     Il a par ailleurs demandé à tous les groupes armés encore  actifs dans cette province de déposer les armes et de rejoindre le processus de brassage.