RwandaMarie Rose Museminali, ministre rwandaise des Affaires étrangères,est arrivée vendredi àMuseminali Kinshasa pour une visite officielle de deux jours en RDC au cours de laquelle elle procédera avec la partie congolaise, à la normalisation officielle des relations diplomatiques entre les deux pays.

Celles-ci étaient rompues depuis dix ans à la suite de l'invasion,  le 2 août 1998 par le Rwanda,  du territoire congolais. Cette incursion, battue en brèche  dans la  ville de Kinshasa   par les vaillants habitants du district de la Tshangu (Est de la capitale congolaise) qui ont neutralisé, à mains nues, les assaillants, sera le point de départ d'une épisode d'attaques à répétition de la part du Rwanda, sous le couvert de rébellions, du fait ,pour la République Démocratique du Congo, d'avoir accepté, à la demande des Nations Unies, des Hutus rwandais réfugiés sur son territoire à la suite du génocide des Tutsis consécutif à l'assassinat du Président Hutu Juvénal Habyarimana au Rwanda, en 1994. Parmi ces refugiés se trouvaient des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et des Interahamwe responsables, aux yeux de Kigali, du génocide de 1994.

Depuis lors, les rapports entre les deux pays sont restés des plus tendus jusqu'en 2008, année au cours de laquelle le Président congolais Joseph Kabila a usé de  la diplomatie secrète et du dialogue, pour contraindre  Kigali à  revenir aux bons sentiments, en ôtant aux autorités du Rwanda le prétexte de la présence des génocidaires en RDC. Un accord a ainsi été passé entre les deux pays, fin 2008, pour une opération militaire conjointe destinée à démanteler les bases des FDLR et Interahamwe dans l'ex-Kivu. L'opération, courronnée de succès, a permis le rapprochement entre Kinshasa et Kigali qui ont décidé de la normalisation des relations diplomatiques et de l'échange des ambassadeurs entre les deux pays à l'occasion d'une cérémonie officielle marquant le retour dans leur pays des soldats rwandais expéditionnaires.

Outre la normalisation de leurs relations diplomatiques, les deux pays vont également procéder, au cours de la rencontre de Kinshasa,  à la signature d'un accord de relance de la CEPGL (Communauté économique des pays des grands lacs) ui réunit la République Démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi. On s'attend à ce que dans  le sillage de cet accord , les deux anciens "frères ennemis" procèdent également à la conclusion d'autres accords, dans le domaine économique notamment

Source : Acp