passeportDeux semaines après le lancement officiel du passeport biométrique, son acquisition ne s’avère toujours pas aisée pour les demandeurs. Nombreux d’entre eux se butent à son vrai coût total qui dépasse le seul prix du ministère des Affaires étrangères. En conséquence, la durée d’obtention du passeport devient très élastique

170 USD, dont 20 pour la fiche et 150 pour le passeport ; c’est le prix officiel du nouveau passeport biométrique. Mais, selon les requérants, le vrai coût de ce passeport s’élève à plus de 200 USD. Ils évoquent ainsi l’achat du casier judiciaire à 30 USD, de l’attestation de nationalité au même prix et les frais bancaires de 5 dollars exigés au payement.
A cela, il faut ajouter la légalisation de l’autorisation parentale pour les enfants qui coûte 10 USD.

Mme Kalanga, requérante rencontrée au ministère des Affaires étrangères, affirme avoir dépensé 235 dollars américains pour avoir son passeport. Et Cela, sans compter le transport et les coups de fil de vérification.
D’après elle, l’insuffisance d’informations sur la procédure d’obtention du passeport pose encore beaucoup de difficultés aux requérants. Notamment, l’attente de près d’une semaine pour obtenir le casier judiciaire et l’attestation de nationalité, mais aussi le manque des frais supplémentaire à cette fin.

En dépit de tout cela, le respect de la durée d’obtention pose aussi des problèmes même pour ceux qui sont en ordre. Au lieu des 4 jours initialement prévus, certains requérants attendent jusqu'à 9 jours. D’où la nécessité d’intensifier la campagne d’information sur les conditions d’obtention de ce nouveau passeport.

Source : Okapi/Kinshasa