AvionDe nouvelles informations ont émergées concernant l’accident en République Démocratique du Congo le 29 avril. L’appareil impliqué, un Boeing 737-200, appartenait à Air Bako et transportait sept personnes. Il n’y a aucun rescapé.

Le B737 représentait l’intégralité de la flotte d’Air Bako, la compagnie fondée par l’homme d’affaire nigérian El Hadj Baba Bako et enregistrée en République Centrafricaine. Il était immatriculé TL-ADM.

L’appareil venait de Bangui, s’était posé à Brazzaville le 24 avril pour une escale technique et venait de décoller vers Harare, au Zimbabwe, lorsqu’il s’est écrasé près du village de Massamba, dans la province de Bandundu en RDC, à plus de 200 km au sud-est de Kinshasa. On ignore encore les causes de l’accident. L’appareil se rendait au Zimbabwe pour maintenance.

Sept personnes se trouvaient à bord, deux Congolais, deux Camerounais, un Italien, un Centrafricain et un Zimbabwéen.