Le sénateur congolais Jeannot Bemba Saolona, père de l'ancien vice-président Jean-Pierre Bemba, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'hôpital Saint-Jean de Bruxelles, où il avait été conduit après un malaise dans la soirée, a rapporté l'agence congolaise de presse (ACP).

Cet ancien homme d'affaires, qui fut longtemps président de la confédération patronale zaïroise, était âgé de 67 ans.

Lundi, il avait encore assisté à La Haye à l'audience de la Cour pénale internationale (CPI) qui devait statuer sur une demande de libération provisoire introduite par la défense de son fils, Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la République et président du Mouvement de Libération du Congo (MLC, une ex-rébellion muée en parti politique).

Jean-Pierre Bemba, qui est également sénateur, avait été arrêté en mai 2008 à Rhode-Saint-Genèse en vertu d'un mandat émis par la CPI, qui lui reproche des exactions et crimes de guerre commis par ses troupes en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003.

Né le 3 septembre 1941 à Libenge, dans la province de l'Equateur (nord-est de la République démocratique du Congo), Jeannot Bemba Saolona était le PDG des sociétés du groupe SCIBE et considéré à ce titre comme la plus grosse fortune de l'ex-Zaïre.

Ancien président de l'Association des entreprises du Zaïre sous le régime du maréchal Mobutu Sese Seko - ce qui lui avait valu le surnom de "patron des patrons" -, il avait été nommé ministre de l'Economie nationale et de l'Industrie en mars 1999 par le président Laurent-Désiré Kabila (le père de l'actuel chef de l'Etat, Joseph Kabila), avant de quitter cette fonction en juin 2000.

En juillet 2003, il avait été désigné sénateur au Parlement de transition sur le quota du MLC dirigé par son fils.

Il avait enfin été élu sénateur dans son fief de l'Equateur en janvier 2007, toujours sur la liste du Mouvement de Libération du Congo.

Source : Belga