Le combat s’est déroulé lundi dans une bananeraie où les rebelles s’étaient retranchés à Murunga à 4 kilomètres de Luvungi dans la plaine de la Ruzizi. Le commandant FARDC sur place confirme l’information. Selon lui, il s’agissait de l’une des opérations de nettoyage qui se poursuivent dans plusieurs poches de résistance des FDLR dans les moyens plateaux de la plaine



Les agriculteurs empêchés d’accéder à leurs champs hier matin ont dénoncé cette poche de retranchement FDLR. Les assaillants se regroupaient à Murunga pour tenter une traversée vers le Burundi voisin. Ils ont été suspectés puis dénoncés aux FARDC. Selon le commandant FARDC à Luvungi, les deux assaillants capturés lors de cette attaque seront transférés au commandement des opérations Kimia 2 à Bukavu.
La même source affirme qu’aucune présence FDLR n’est signalée dans les zones de Ndolera, Lubarika et Kigushwe qui sont sous contrôle des FARDC. Toutefois, plusieurs poches de résistance de ces combattants rwandais sont signalés.

Source : Okapi