RegidesoL’eau ne coule pas aux robinets de la plupart de quartiers de Kananga depuis plusieurs mois. La population recourt à l’eau des pluies ou à celles des sources. La Régie de distribution d’eau (Regideso) reconnaît la situation et la lie à l’insolvabilité de ses abonnés, rapporte radiookapi.net


 

Sur 25 quartiers que compte la ville de Kananga, seule une partie du quartier Tshinsambi continue à être desservie en eau potable. Les robinets d’autres quartiers sont restés secs depuis longtemps. Selon le directeur provincial adjoint de la Regideso, M. Shamba, c’est à cause de son rapprochement à l’usine d’eau que cette partie du quartier est desservie. Sa société reconnaît avoir arrêté de servir les abonnés suite à leur insolvabilité. A ces jours, ajoute M. Shamba, les factures d’eau impayées à Kananga dépassent 1 000 000 000 de Francs congolais (1.205.000 USD). C’est pourquoi, conclut-il, le directeur provincial de cette entreprise a demandé à l’assemblée provinciale de sensibiliser la population afin qu’elle s’acquitte de ses dettes. Ce qui permettra de réaliser mensuellement 60 mètres cube d'eau, nécesasires pour approvisionner la ville en eau potable pour une moyenne de 7 heures par jour.

En attendant que la situation se décante, la population se complaint à l’eau des pluies ou à celle des sources qui, en général, ne sont pas aménagées

Source : Okapi