HopitalSalamabila, localité située à 380 kilomètres au sud de Kindu, en territoire de Kabambare, vit sans hôpital depuis dimanche. Ce dernier a été détruit par l’ouragan qui a soufflé dans cette localité qui connaît un afflux des déplacés en provenance de Kilembwe, plus au sud. Cet ouragan a aussi provoqué la mort d’une fillette par la foudre, plusieurs blessés et des maisons détruites

L’ouragan qui a soufflé dimanche sur Salamabila a détruit l’hôpital général de cette localité située à 380 kilomètres au sud de Kindu. Les briques d’un mur du bâtiment de la salle d'opération sont tombées sur une femme. Celle-ci venait de subir une césarienne vendredi. Elle est dans un état critique, a déclaré le médecin directeur de l’hôpital, docteur Mwemedi.
Le toit d’un des deux bâtiments de l’hôpital a été arraché. Il est allée atterrir sur le toit d'un autre bâtiment, provoquant l’écroulement de certains murs.
Conséquence immédiate : depuis lundi, toutes les consultations à l’hôpital général de Salamabila se font sous les arbres. Les malades moins graves sont dans des familles à la cité et ceux qui sont dans un état critique sont hébergés dans un gîte, près de cette institution sanitaire qui ne reste que de nom.
Le docteur Mwemedi lance un SOS. Selon lui, avec l’afflux des déplacés, il y a risque de recrudescence des maladies des mains sales.
L’ouragan de dimanche à la cité de Salamabila a également détruit une trentaine des maisons. Une fille a également été foudroyée.