chantierLes travaux de construction du camp de regroupement avancent bien à Wamaza en territoire Kabambare, localité située à 300 kilomètres de Kindu, dans la partie sud de la province de Maniema. Les opérations de DDR (Désarmement Démobilisation et Réinsertion) pourront commencer le 9 où le 10 octobre. C’est le constat d’une mission mixte d’évaluation qui a été effectuée jeudi

        Le camp a déjà pris forme. Bien clôturé avec une seule porte d’entrée et les postes de garde à l’intérieur. Le camp comprend déjà 11 tentes sur les 25 prévues. Chaque tente peut accueillir 20 personnes. La capacité d’accueil globale est de 500 personnes. Une mission mixte composée des autorités administratives et militaires de Maniema accompagnées de la Monuc s’est rendue jeudi sur place pour évaluer les travaux de construction de ce centre de transit pour les démobilisés.


Monsieur Guy Vezio de la section DDRRR (Démobilisation, Désarmement, Rapatriement, Réinsertion et Réintégration) de la Monuc précise que plusieurs dizaines ex-combattants mai-mai se sont présentés à Wamaza depuis le 28 septembre dernier. Ceci, conformément au premier programme.Ces ex-combattants ont sollicité leur prise en charge par le centre. Cela n’a pas été possible suite aux travaux de construction en cours. Pour l’instant, ils sont pris en charge par le chef de secteur de Wamaza. Ces ex- mai mai viennent de Shabunda dans le Sud-Kivu en passant par Kindu. Certains sont arrivés avec leurs dépendants.

Le commandant second de la 7e région militaire, le général Floribert Kisembo, a signifié que ce centre ne reçoit que les ex combattants hommes ou femmes et non les membres de leur famille. Concernant l’ouverture officielle de ce centre de transit, le chef de bureau de la Monuc Kindu a confirmé que la date du 9 octobre est retenue.

Il y a lieu de souligner que le centre Wamaza est le 2e de la province du Maniema, après celui de de Katako situé à 7 kilomètres de là.

Source : Okapi