L’Assemblée nationale a jugé recevable le projet du budget 2010, moyennant amendements. Le texte est envoyé à la commission économico financière pour un examen approfondi. Option levée par la plénière après que le Premier ministre Adolphe Muzitu ait répondu aux préoccupations des députés, rapporte radiookapi.net Le gouvernement Muzito devant les députés Dans sa réplique, le Premier ministre a donné un aperçu général des réalisations et des prévisions de son gouvernement à court, moyen et à long terme. Adolphe Muzitu a ainsi répondu aux préoccupations soulevées par les députés lors du débat général sur le projet de budget 2010 et de l’examen de l’exécution du budget 2009. Il a également promis d’améliorer du vécu du Congolais en tenant compte des recommandations faites par les députés. Le débat ainsi clos, l'Assemblée nationale compte apporter plusieurs modifications à ce projet sur la loi financière. En repérant notamment des ressources additionnelles et les mécanismes de mobilisation des recettes. - et en privilégiant certains secteurs jugés importants. Pour les députés, le parlement entend fournir un budget réaliste au gouvernement. Mais il reste à ce dernier de l’exécuter.

source : Okapi